Taux variables : Ils font leur grand retour !

Tendance Juin / Juillet 2009

Mots clés : Taux variables | Banques | Emprunteurs

Longtemps délaissés au profit des taux fixes, les taux variables font un retour en force suite aux baisses successives du taux directeur de la Banque Centrale Européenne. Redevenus intéressants pour les emprunteurs, ils restent cependant à prendre avec précaution. Alors, trop risqués, les prêts à taux variables ? Voici les conseils que vous pouvez donner à vos clients.

Considérés comme peu sûrs, décriés lors de la crise des subprimes aux Etats-Unis, les prêts à taux variables ont subi une crise de popularité ces derniers mois. La baisse successive du taux directeur de la Banque Centrale Européenne les remet au goût du jour. En avril, la plupart des banques travaillait sur ces prêts, selon le courtier en ligne Empruntis.com. « Toutes les banques n'en proposent pas mais sont quasi-unanimes pour annoncer le retour imminent de produits capés dans leurs barèmes. »

Taux variables : Ils font leur grand retour !

Pourquoi sont-ils aujourdŽhui intéressants ?

L'explication est simple : les taux variables sont principalement indexés sur l'euribor à 1 ou 3 mois, qui découle directement du taux directeur de la Banque Centrale Européenne. Or, ce taux directeur a été ramené très récemment par le Président de l'Institution Jean-Claude Trichet à 1%, soit son plus bas niveau historique. Au début de l'automne, ce même taux se situait à 4,25% ! De fait, les taux variables subissent les différentes baisses. Selon le baromètre du 7 mai 2009 de Meilleurtaux.com, le taux variable à 30 ans était entre 3,85% et 4,15% tandis que le taux fixe était entre 4,80% et 5,05%. « La règle couramment admise est la suivante, explique Maël Resch, dŽEmpruntis.com, autre courtier en ligne. Pour qu'un emprunt à taux variable soit intéressant, il doit se situer en moyenne un point en dessous du taux fixe. Or, il existe aujourd'hui des produits qui répondent à cette exigence, alors qu'ils étaient il y a encore quelques mois supérieurs aux taux fixes. Les taux variables peuvent donc dans certains cas répondre parfaitement aux besoins d'un client ».

De quoi vos clients doivent-ils se méfier ?

Le principe du taux variable peut être intéressant à condition de bien savoir sur quoi on sŽengage.

  • Le taux d'intérêt dŽun prêt variable est révisé chaque année, souvent à la date anniversaire de la contraction du prêt, en fonction de lŽindice de référence, lŽEuribor.
  • AujourdŽhui intéressants, les taux variables fluctuent en fonction des baisses et des hausses de lŽEuribor. « Le choix d'une solution à taux variable nécessite une bonne compréhension du produit et de ses conséquences afin d’éviter les mauvaises surprises en cas de hausse des taux », explique Geoffroy Bragadir, dŽEmpruntis.com. Sur son site Internet, Meilleurtaux.com qui donne une comparaison entre taux fixe et taux variable.
  • Au 21 avril 2009, pour un prêt de 150 000 € sur 15 ans, un prêt à taux révisable fait gagner 1 164 € sur les deux premières années, par rapport à un prêt à taux fixe. « Si un gain est possible les quatre premières années, vous courrez le risque d'une hausse des taux d'intérêt à court terme pendant la durée du prêt. Dans ce cas, les mensualités, après la période initiale, seront revues à la hausse et le coût de votre crédit en sera augmenté », prévient Meilleurtaux.com.

Pourquoi les Français sont réticents

Maël Resch - empruntis

Les Français empruntent à une grande majorité à taux fixe, contrairement aux Anglo-saxons. « Les produits à taux variables ont « bénéficié » l'an passé d'une très mauvaise presse en France avec tout d'abord les conséquences dramatiques liés à des emprunts à taux non capés et d’autre part l'amalgame justifié entre produits variables et crise des subprimes aux états-Unis », rappelle Maël Resch.

Comment rassurer vos clients ?

  • En France, lŽimmense majorité des produits variables sont dits « capés », c'est-àdire bloqués à la hausse comme à la baisse et le plus souvent sur le taux. « Cela signifie par exemple que si un emprunteur emprunte à taux variable capé +/- 1 à 3,50% aujourd’hui, le taux ne pourra pas dépasser 4,50% mais pourra descendre jusqu’à 2,50% », illustre Maël Bernier - Resch.
  • Emprunter à taux variable présente deux avantages : emprunter plus car avec un taux plus bas, le taux d'endettement diminue de fait mathématiquement ; ou rembourser moins, mensuellement, pour le même montant emprunté. logo empruntis

Les banques lancent lŽinformation

Selon Maël Resch (Empruntis.com), le manque dŽinformation sur les taux variables explique en partie leur manque de popularité. « Si les taux variables ne sont pas plus souvent choisis, c'est certainement aussi parce que l'information autour de ces produits n'est pas clairement délivrée et qu'il existe un nombre conséquent de produits très complexes et qui répondent à des logiques de fonctionnement et d’évolution très différentes. Les banques, organismes financiers ou courtiers, vont devoir redoubler d'efforts pédagogiques afin que le client comprenne bien le fonctionnement de ce type de produits et surtout les évolutions attenantes possibles.»

Message entendu puisque la fédération Bancaire Française a décidé dŽagir et dŽinformer les particuliers sur ces taux. Elle a récemment publié un glossaire afin de renforcer la confiance et l'information des clients dans les prêts immobiliers à taux variables. « Ce glossaire a pour objectif de faciliter pour le client la compréhension et la lecture des informations relatives aux prêts à taux variables. Il définit les principaux termes utilisés dans les communications et les documents contractuels », explique la Fédération. Chaque établissement bancaire devrait lŽintégrer progressivement dans sa documentation commerciale et le rendre disponible sur ses sites Internet.

Et dans les années à venir ?

Le courtier en ligne Meilleurtaux.com

Le courtier en ligne Meilleurtaux.com présente un graphique avec les trois scénarii d'évolution des taux qui sont appliqués pour un prêt à taux révisable à partir du 21 avril 2009.

Le graphique compare ces trois scenarii avec le taux fixe. Meilleurtaux.com constate que d'ici 3 ans, un prêt à taux révisable a de fortes chances d'être moins avantageux qu'un prêt à taux fixe

Hortense des Dorides

© 2009 acheter-louer.fr, Toute reproduction même partielle est strictement interdite
[an error occurred while processing this directive] [an error occurred while processing this directive]
[an error occurred while processing this directive]
pub
[an error occurred while processing this directive] [an error occurred while processing this directive]
pub
[an error occurred while processing this directive]
 
[an error occurred while processing this directive]